ANDP

variation sur le même thème.

Création 2014

Solo pour un danseur

DISTRIBUTION

Conception & Chorégraphie : Ingrid FLORIN

Interprètation : Jeremy KOUYOUMDJIAN

Création musicale : Fabrice CATTALANO

Photographie, réalisation vidéo : Tiphaine VASSE

Administration: Alexandra BESNIER

Diffusion: Alexandra BESNIER

Durée de la pièce: 30 minutes

Production: F521.I

Co-production: Centre Chorégraphique National de Nantes dans le cadre de l’accueil studio

Soutien à la résidence: Point Ephémère-Paris, du Centre Culturel Jacques Tati-Amiens, la compagnie Marie Lenfant, le studio Nilanthi-Paris, La lune bleue productions et le Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Picardie.

Ou comment réinventé l’histoire d’ Au nom du père » pour un seul danseur.

Eros inspire la création de ce solo. Il est dieu de l’amour, pulsion et greffe de vie. Il suggère l’ouverture d’une réflexion qui nourrit l’écriture chorégraphique. Il permet d’aborder un vaste labyrinthe d’investigations et d’interactions. Mise en lumière de la chair et de la fragilité du danseur, Ingrid Florin cherche à faire sortir de l’édulcoré la beauté du «sacré». Comment désacraliser l’esthétisme de ce corps afin de le rendre beau par son âme? Faire advenir l’homme pris dans ses méandres, l’écorché à la fois fort et vulnérable.

Or how reinvented the history of The name of the father for a single dancer.Eros inspired the creation of this solo. He is the god of love. He suggested opening a reflection that feeds the choreography. It addresses a vast labyrinth of reflections. Highlighting the flesh and of the fragility of the dancer, Ingrid Florin seeks to translate the difference between the beauty and the « sacred ». How desecrate the aesthetics of the body to make it beautiful for his soul? The man caught in its meanders, the flayed both strong and vulnerable.